Atelier musique

13 avril,

ce matin, réveille au son de douces mélodies de chansons afghanes au piano, elles se répandent de la Salle Salon du CAO..

L’esprit de cet atelier est sérieux, déterminé, G. et S. ont envie d’apprendre a fond le rythme et mélodies de « Bad Shodam », « Conquest of Paradise », leurs « cheveux de bataille » .

En particulier « Conquest of Paradise », ce fameux air indien de Vangelis, a une forte prise sur des garçons afghans, avec excitation ils s’approprient du clavier et se réjouissent en jouant de cette chanson. Encore des traces de mémoire qui émergent du fond de l’âme..

C’est la aussi que des soudanais vont jeter un œil sur la scène, assister curieux aux performances des autres et improviser la leur aussi ! Voila que la salle prend vie une fois de plus, où au mélange d’odeurs de la cuisine proche s’ajoutent les traces du passage des garçons : leurs présence physique certes, mais aussi leur musique fugace ou enregistrée, et leurs selfies, la où des photos de l’atelier « Audioscope », qui s’est fait juste ici, font déjà trace du passé.

La Salle Salon a toutes les chances de devenir un des lieux les plus fortement empreint de liens, d’humanité et de la mémoire des hébergés, du CAO.

A.M

2017-11-22T17:11:52+00:00 avril 18th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, Carnet de bord, La vie au CAO|0 Comments