Cuisiner

Jeudi, 14h

S’il y a une pièce qui n’est jamais vide c’est bien la cuisine. Les odeurs se mélangent comme dans une danse harmonieuse.

Mon regard vague entre les différentes casseroles posés sur les fourneaux: du riz, des pommes de terre que C. est en train de couper en petits dés, des œufs… mes yeux se posent finalement sur une table qui est située au fond de la salle.

Un afghan est en train de préparer du pain. Sa façon de toucher la pâte est très similaire à celle qu’on utilise en Italie pour malaxer la pâte à pizza.

Il forme des petites boules qu’il aplati en suite avec ses mains, en suite à l’aide d’un rouleau à pâtisserie il affine la pâte. De l’autre côté, sur le fourneau une poêle est en train de chauffer.

2017-11-22T17:11:31+00:00 avril 25th, 2017|Categories: Acte I, Carnet de bord, La vie au CAO|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :