Le CAO au CCO

27 Mai,

Pour l’atelier de musique d’aujourd’hui deux afghans nous ont rejoint au CCO.

Le piano était déjà prêt il les attendait dans le hall depuis ce matin.

G. écoute du rap il demande d’installer un micro, il aime vraiment chanter!

Sa voix, son expression, ses yeux.. tout change.

Les mots commencent à s’imprégner d’âme

Une femme et un homme entrent au CCO ils entendent G. chanter. Ils marchent il s’arrêtent, de dos, juste avant de monter les escaliers.

Elle se tourne vers G. elle lui demande s’il est afghan… elle aussi!

Elle reste comme paralysé. Un piè devant comme s’il voulait avancer pour mieux écouter, l’autre derriere freinait son corps.

I learnt to destroy people’s emotions

And not care for anyone’s successes

[…]

In this world, all these negative people and dead ends are full of danger

You are stood on a crossroad surrounded by snakes

[…]

Shall i just stay silent

And let people walk all over me

Yas

Bad Shodam Texte (https://genius.com/Yas-bad-shodam-iranian-lyrics-with-english-meaning-lyrics)

Did you see the woman? She was crying 

G.

Une autre journée s’est achevée, des nouveaux liens intangibles et fragiles se sont crées.

L.B.

2017-11-22T17:11:03+00:00 avril 28th, 2017|Categories: Acte I, Carnet de bord, La vie au CAO|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :