avril 2017

Atelier musique

2017-11-22T17:11:52+00:00 avril 18th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, Carnet de bord, La vie au CAO|

13 avril, ce matin, réveille au son de douces mélodies de chansons afghanes au piano, elles se répandent de la Salle Salon du CAO.. L'esprit de cet atelier est sérieux, déterminé, G. et S. ont envie d'apprendre a fond le rythme et mélodies de « Bad Shodam », « Conquest of Paradise », leurs « cheveux de bataille » . En particulier [...]

Toi est une Autre

2017-11-22T17:13:28+00:00 avril 11th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, De ma fenêtre, je vois un paysage habité|

J’entre dans le lycée Alfred de Musset. Dans la cour, je cueille ces trois mots gravés près de ceux du poète : « Liberté, Égalité, Fraternité » que j’aime à lire et déployer sans les dévoyer. Quelques instants plus tard, nous partons flâner et rêver dans le parc situé derrière le lycée. La grille extérieure s’ouvre, un bus [...]

Eliane écrit…

2017-11-22T17:14:02+00:00 avril 10th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, De ma fenêtre, je vois un paysage habité|

Poudrette, enfance et pas sérieux, poudre, houpette au parfum de sac de maman, gratte-ciel,TNP, Charles Hernu; rêves des demoiselles sur les bancs de béton; la lycéenne à mes côtés rature et mâchouille; coeur gravés sur les cèdres, fil d'Arianne sur la route de la Soie, le bombyx retient sa salive, le fil, c'est le pétrole; époque [...]

Je n’ai jamais vu. Eliane

2017-11-22T17:14:11+00:00 avril 10th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, De ma fenêtre, je vois un paysage habité|

Je n'ai jamais vu ce que j'ai vu ce matin en venant écrire avec vous à l'heure du déjeuner. Ca sentait une recette.Je me suis dit, c'est de la soupe . Le bouchon de la cocotte sifflait; une senteur épicée me chatouillait. Il devait y avoir autre chose: une tête, une langue. Cela présageait des retrouvailles. [...]

Je n’ai jamais vu

2017-11-22T17:14:18+00:00 avril 10th, 2017|Categories: Acte 1, Artistique, De ma fenêtre, je vois un paysage habité|

Je n’ai jamais vu La partition de son chant Qu’a dû descendre au fond du puit D’où remontent les cendres des cèdres centenaires Sans armes et sans père.   Je n’ai jamais vu pour sûr Un tel oiseau de bon augure Attablé sur la mosaïque de cette table Ronde comme un cercle de paroles inénarrables.   [...]