11/01/19 – Les ateliers artistiques Au Nord du futur démarrent à l’Autre Soie

Une co-production  CCO Villeurbanne   et  ainsi parlait.

Avec le soutien de la DRAC – Région Auvergne Rhône-Alpes, de la région Auvergne—Rhône-Alpes, de la Ville de Villeurbanne.

Pour sa première année de programmation culturelle le CCO-La Rayonne accueille en résidence les artistes Fabien Pinaroli et David Wolle pour un projet de création artistique autour de l’histoire du territoire d’implantation de l’Autre Soie.

La proposition des deux artistes n’est pas de retracer l’Histoire du quartier de la Soie depuis la construction de l’Usine Tase, des grandes et petites cités dans les années 20, mais plutôt de raconter l’histoire autrement et subjectivement partant des récits  et des expériences d’habitants et d’acteurs du quartier invités à participer aux ateliers et à partager leurs vécus sous forme artistique.

Le projet part d’un principe simple : celui que le temps peut être matérialisé et spatialisé à travers une frise chronologique (anglais : timeline) posé sur le sol de la Rotonde et qu’un événement historique ou qu’un souvenir singulier peut trouver une forme concrète et tangible à travers un objet ou une création plastique ou un volume. Ces objets matériels chargés sémantiquement peuvent alors se placer dans l’espace et s’étaler “sur” le temps.

Enjamber un récit, s’asseoir sur une biographie :

Cette matérialisation de l’histoire permet un degré d’expression et de liberté créative supplémentaire, et si une feuille de papier doit représenter un événement historique, rien n’empêche plus de dessiner par dessus cet événement , ou de déchirer la feuille. Cette chronologie devient alors un terrain de jeu et d’expérimentation ou se ré-écrit et se réinvente la grande comme la petite histoire.

Les ateliers Au Nord du futur sont pensés comme des moments conviviaux, ouverts aux échanges, à la discussion voire à la digression autour de sujets variés évoquant l’intérêt, les mémoires et la sensibilité des participants. D’un souvenir partagé, d’un film visualisé, de la remémoration d’un événement, ou d’un hasard fortuit peut naître le processus créatif et inversement de la création resurgit  parfois la mémoire. Il s’agit alors de nourrir la création de références diverses, qu’elles soient issues de parcours personnels ou directement liés à l’histoire du quartier. La restitution, qui sera présentée lors du festival Mémoire Vive 2019, sera le résultat d’un travail de mise en commun et de mise en lien de ces morceaux d’histoire sous forme artistique et dans l’espace de la Timeline.

Les séances d’ateliers :

Le petit groupe de participants déjà formé présente des profils et des rapports au quartier très variés : certains vivent dans le quartier depuis des décennies et en connaissent l’histoire sur le bout des doigts, d’autres viennent d’ailleurs, certains le découvrent.  L’hétérogénéité du groupe est facteur de richesse et de diversité des expériences et mémoires du quartier. Les ateliers se construisent petit à petit, séances après séances en fonction des thèmes qui surgissent et d’intérêts qui se dessinent.  Les ateliers accueillent également des enfants et présentent un aspect de découverte ludique.

La modernité et les écrans, des animaux croisés dans la rue, une fresque qui se dévoile et un ballon qui s’envole, voici déjà que nous posons les premiers fragments d’une mosaïque en devenir.

2019-06-21T17:57:05+00:00février 5th, 2019|Categories: Artistique, Au Nord du futur, Événements|0 Comments
%d blogueurs aiment cette page :